Gambie : Séminaire de formation sur le tourisme et la biodiversité, du 23 au 25 avril 2013

30 Avr 13

Du 23 au 25 avril 2013, l’OMT a organisé un séminaire de formation en Gambie sur le tourisme et la biodiversité. Le séminaire avait pour objectif de préparer des employés du secteur touristique à être des fers de lance de la conservation de la biodiversité et de la protection de l’environnement dans leur entreprise et dans leur communauté. La formation a eu lieu dans le cadre du projet COAST (Actions en collaboration pour un tourisme durable) en Afrique. C’est un projet financé par le FEM, exécuté par le PNUE en tant qu’agent de réalisation, l’ONUDI en tant qu’agent d’exécution et l’OMT en tant qu’organisme associé, qui recouvre des activités dans neuf pays d’Afrique (Cameroun, Gambie, Ghana, Kenya, Mozambique, Nigéria, Sénégal, Seychelles et Tanzanie).

Le séminaire a bénéficié de la participation de 25 employés d’une sélection d’hôtels ainsi que d’entreprises touristiques de petite taille et à assise communautaire. Une grande partie des participants provenait du village de Kartong, à la frontière avec le Sénégal, qui est le site de démonstration du projet COAST en Gambie. L’OMT collabore avec le Bureau de tourisme de Gambie et les parties prenantes du tourisme à Kartong pour mettre en œuvre un projet d’écotourisme COAST dans le village. Le projet a pour finalité d’assurer des moyens de subsistance durables et de protéger l’environnement et la biodiversité grâce au développement de l’écotourisme. Le séminaire de formation en Gambie était spécialement destiné à renforcer le lien entre la composante du projet COAST relative aux moyens de subsistance durables et celle liée à la conservation de la biodiversité.

Le séminaire, organisé selon une approche participative et interactive, comprenait des exposés techniques, des exemples d’études de cas et des exercices collectifs sur les sujets suivants : tourisme durable, biodiversité, biodiversité marine et côtière, protection environnementale dans le tourisme, gestion environnementale dans le tourisme, rôle de fer de lance. Les participants ont appris à analyser les principales menaces pesant sur la biodiversité et l’environnement dans leur destination. Ils ont fait porter la discussion sur des idées et des exemples d’actions pour être des fers de lance de la conservation de la biodiversité et de la protection de l’environnement. Le troisième jour du séminaire, les participants ont effectué un exercice sur le terrain dans l’écogîte Sandele à Kartong, qui leur a permis d’être exposés aux nombreux exemples intéressants qu’offre le gîte en matière de durabilité environnementale.

À la fin du séminaire, les participants ont formulé, en se fondant sur les exemples fournis et les enseignements tirés, un plan d’action pour être des fers de lance de la conservation de la biodiversité et de la protection de l’environnement dans leur entreprise et dans leur communauté. Ce plan abordait en particulier le problème de la gestion des déchets à Kartong. Tous les participants ont indiqué que le séminaire avait été très intéressant pour leur activité professionnelle et leur avait donné de bonnes idées à mettre en pratique. Les participants venant de Kartong se sont déjà mis d’accord pour entreprendre les premières activités de sensibilisation et de nettoyage la semaine après le séminaire, préparant ainsi le terrain en vue de la mise en œuvre de leur plan d’action. Compte tenu des résultats positifs du séminaire, l’OMT étudiera, avec l’ONUDI et le PNUE/FEM, la possibilité de refaire le séminaire dans d’autres pays participants du projet COAST en Afrique.