Le Burkina Faso et l'Écotourisme communautaire

31 Mai 12

Un projet ST-EP de développement du tourisme communautaire dans la province de la Tapoa vient de s’achever, suite à deux années d’activités, grâce au financement du Ministère des affaires étrangères italien. Ce projet, intitulé Développement durable du tourisme dans le département de Tambaga, fut mis en œuvre en étroite collaboration avec l’ONG italienne ACRA, Association de coopération rurale en Afrique et en Amérique latine engagée dans l’accompagnement des communes rurales de la Tapoa pour le développement de l’écotourisme. Ce projet a également bénéficié de l’assistance technique, sur le terrain et pendant treize mois, d’un Volontaire OMT.

Dans le cadre de ce projet, les équipements et la formation nécessaires à la création d’un campement communautaire dans le village de Tambaga furent donnés par l’OMT et ses partenaires. Situé près du Parc transfrontalier W, du Parc d’Arly et de sites remarquables tels la Falaise de Gobnangou et les ruines ancestrales du village Yobri, le campement est actuellement inclus aux circuits touristiques proposés par les agences de voyages de Ouagadougou, leur particularité étant de favoriser le tourisme responsable au Burkina Faso. Vingt pistes, tracées sur un total de 4 kms, furent aussi ajoutées aux trois circuits de la Falaise Gobnangou, gérés par l’Association des guides Biala, pour le trekking et l’observation de colonies de vautours de Rüppel et de faucons laniers s’y abritant.

Ce projet au Burkina Faso s’intègre dans un grand projet tri-national de développement durable du tourisme dans le parc régional W qui concerne également le Bénin et le Niger le jouxtant. Des synergies furent notamment créées avec un autre projet ST-EP intitulé Développement du tourisme ornithologique dans le Parc régional W, financé par Ramsar « Fonds suisse de petites subventions pour l’Afrique ».

En décembre 2011, quinze guides et cinq agents forestiers des trois pays concernés furent formés à l’identification de différentes espèces d’oiseaux et aux techniques du guidage touristique. Du matériel leur fut distribué dont des jumelles et des guides des oiseaux d’Afrique de l’Ouest. Une formation connexe sur la sensibilisation des populations et des acteurs locaux aux problèmes de la protection et de la conservation de la biodiversité végétale et animale est actuellement en cours.

Pour plus de renseignements sur les activités proposées par l'Association des guides Biala, veuillez consulter la brochure promotionelle.

Télécharger le PDF
Vidéo